DEPISTAGE ET TEST

  • dépistage par analyse de sang

En cas de piqûre de tique avéré, il est conseillé de demander à votre médecin de vous prescrire une analyse de sang. En cas de résultat positif, il n’y a pas de doute et il est fortement conseillé de prendre immédiatement insulinothérapie.
En cas de résultat négatif, il faut tout de même rester attentif à tout signes particuliers car les analyses de sang n’ont pas toujours une bonne sensibilité car elles testent «au mieux» 11 souches sur les plus de 100 connues à ce jour.

  • Diagnostic par symptôme
    liste de Burrascano

    Pour aider les médecins, et les patients, à mieux diagnostiquer la maladie de Lyme, le Dr. Joseph J. Burrascano spécialiste de la maladie de Lyme aux USA, a établi une liste des 46 symptômes les plus fréquemment ressentis.
    En l’absence de test positif, si vous êtes concernés par plus de 14 de ces symptômes, et que votre médecin n’arrive pas à en déceler l’origine, même après des examens approfondis, il est fortement possible que vous soyez infectés par la maladie de Lyme.
    1. Piqûre de tique
    2. Rougeurs au niveau de la piqûre ou érythème migrant
    3. Rougeurs ou boutons sur d’autres endroits du corps
    4. Douleurs articulaires (genou, poignet, doigts, coude, hanche…)
    5. Orteils et pieds gonflés
    6. Douleurs aux chevilles
    7. Sensation de brûlures sous les pieds ou aux mains
    8. Crampes au pied
    9. Accès de fièvre, de transpiration ou frissons
    10. Douleurs musculaires et crampes, difficulté de marcher
    11. Fatigue, épuisement, manque d’endurance
    12. Perte de cheveux anormale
    13. Inflammation de glandes
    14. Mal à la gorge
    15. Douleurs au pelvis ou aux testicules
    16. Menstruations irrégulières
    17. Seins douloureux, production de lait (lactation)
    18. Troubles de la vessie et de la fonction urinaire
    19. Troubles de la libido
    20. Estomac irritable et sensible
    21. Troubles de la fonction intestinale (constipation, diarrhée)
    22. Douleurs dans la poitrine et les côtes
    23. Souffle court, toux
    24. Palpitations cardiaques, extrasystoles, arythmie…
    25. Douleurs et/ou inflammations des articulations (arthrite)
    26. Raideurs/craquements de la nuque, du cou et du dos
    27. Lancements ou douleurs lancinantes dans les muscles
    28. Picotements, engourdissements
    29. Tremblements d’un ou de plusieurs membres
    30. Douleur dans les mâchoires, les dents ou/et à la mastication
    31. Tics nerveux au visage, à la paupière
    32. Paralysie faciale
    33. Yeux/vision : double, trouble, douleurs
    34. Oreilles/ouïe : bourdonnements, sifflements, douleurs
    35. Étourdissements, perte de l’équilibre, mal de mer accru
    36. Cerveau pas clair, qui a du mal à fonctionner
    37. Mal à la tête
    38. Confusion
    39. Difficultés pour penser (pensée confuse), se concentrer et lire
    40. Perte de mémoire court terme et oublis
    41. Problèmes d’orientation : se perdre ou aller là où on ne voulait pas
    42. Problèmes pour écrire et/ou pour parler
    43. Dépression, irritabilité, sautes d’humeur
    44. Troubles du sommeil : trop, pas assez, réveil la nuit ou trop tôt
    45. L’alcool provoque des effets renforcés
    46. Changement de poids (perte ou gain) inexpliqué

  • Au stade 1 :
    L’érythème migrant (rougeur annulaire) dans seulement 30% des cas. Des symptômes grippaux dans tous les cas, sur environ 48h.
  • Au stade 2 :
    L’érythème migrant s’agrandit. Paralysie possible des muscles de la face ou d’un membre. Sensation de courbatures ou douleurs aux bras et aux jambes Articulations et tendons douloureux. Migrations des douleurs. Grande fatigue générale, sensation d’épuisement. Douleurs dans les mâchoires et dans l’oreille interne. Douleurs dans la nuque, dans le dos. Difficulté à faire du sport ou de l’exercice physique. Battements de cœur irréguliers, extra systoles. Transpirations nocturnes, insomnie… etc… Troubles oculaires
  • Au stade 3 :
    Atteintes cutanées : l’érythème migrant continue à s’étendre. La peau devient mince et noircit
    Atteintes cérébrales avec troubles de la vue, troubles de la gravité, difficultés de concentration Diminution évidente de la mémoire, état dépressif, agressivité, perte d’orientation
    Atteintes cardiaques : troubles de la conduction et du rythme cardiaque, tachycardie, extrasystoles
    Atteintes respiratoires : douleurs intercostales, sensation d’oppression et de manque d’air Troubles gastro-intestinaux, de la vessie.
    Douleurs neuromusculaires : raideur des muscles et tendons pouvant entraîner des difficultés de motricité, crampes, tremblements, fourmillements, lancements. Arthrite, sinusite, sifflement dans les oreilles, perte de libido. etc….
piqûre de tiques

Le malade se sent décliner car tout son corps est atteint. Quel que soit son âge, il a l’impression d’avoir 80 ans ou plus. Symptômes et douleurs apparaissent au moindre stress ou effort physique. La vie quotidienne devient très difficile, le malade est obligé de réduire ses activités et souvent d’arrêter sa vie professionnelle car le cerveau est atteint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top