LES CO-INFECTIONS LIÉES A UNE PIQÛRE DE TIQUE

LES CO-INFECTIONS LIEES A UNE PIQURE DE TIQUE

La bactérie « Borrelia Burgdorferi » inoculée par la piqûre de tique, peut être accompagnée d’autres virus, bactéries et protozoaires. Au cours d’une même piqûre, d’autres infections peuvent apparaître : on les appelle des co-infections.
Les co-infections les plus courantes sont :

  • Babesia & Theileria :

    Toutes les Babesia et Theileria sont transmissibles à tous les animaux et à l’homme. C’est à l’occasion d’une piqûre de tique que l’infection est le plus souvent transmise à l’homme, mais la transmission in utéro existe également. La rate élimine les globules rouges infectés et joue un grand rôle dans le contrôle de l’infection. C’est pourquoi cette infection est bien plus dangereuse pour les personnes n’ayant pas de rate.

    Bactérie BABESIA

    Symptômes : ils varient selon l’espèce de Babesia en cause, et ressemblent à ceux du paludisme : fatigue, transpiration abondante, frissons, urines foncées ou rouges, anurie, maux de tête, fièvre, toux sèche, syndrome de détresse respiratoire, douleurs musculaires. L’ensemble des symptômes n’est pas forcément présent chez toutes les personnes infectées. Beaucoup de ces symptômes sont communs à la maladie de Lyme, ce qui rend le diagnostic de coinfections plus difficile.
    Traitement : Atovaquone conjoint a Azithromycine, Nitazoxanide.
    Traitement naturel: Tangarana, Banderol, Quina, Serrapeptase, Chanca piedra, Enula, Houttuynia, Artemisia Annua.

  • Bartonella :

    La Bartonella henselae peut être transmise soit par piqûre de tique ou par griffure d’un chat ou plus rarement d’un chien. Chez les chats cette maladie est très répandue. Cette bartonellose est aussi appelée maladie des griffes du chat en raison de son mode de transmission le plus connu. La Bartonella quintana peut être transmise par des piqûres de puces et se retrouve chez les SDF et les sujets immuno-déprimés. Une étude a montré qu’a Marseille 16% des sans logis sont porteur de cette infection. Les Bartonella henselae peuvent être trouvées dans le sang, la peau, le cœur, les valvules cardiaques, le cerveau et les ganglions lymphatiques.

    BARTONNELLA bactérie de la griffe du chat

    Symptômes : angiomatose, gonflement des ganglions lymphatiques, fièvre, malaises, atteintes neurologiques, difficultés intellectuelles, maux de tête, douleurs articulaires, baisse de l’acuité visuelle, petits nodules dans le foie la rate et les os, douleurs aux pieds, stries cutanées rouges, démangeaisons. Sur une longue période cette maladie peut conduire à une inflammation du cœur (endocardite) qui peut endommager le cœur et les valvules cardiaques. La bartonellose est transmissible in-utéro.
    Traitement : Macrolides, Tetracyclines, Ciprofloxacine, NTZ.
    Traitement naturel : Tangarana, Banderol, Serrapeptase, Houttuynia, Parsley, Stévia.

    Traitement complet pour la BARTONELLA du Dr COWDEN
  • Rickettsia :

    Les Rickettsia sont de petites bactéries qui se multiplient à l’intérieur de cellules de l’hôte. Elles sont transmises par les poux, les puces et les tiques. Il en existe de nombreuses espèces : Rickettsia conorii, Rickettsia massiliæ, Rickettsia helvetica, Rickettsia slovaca, Rickettsia rickettsii.

  • Symptômes : fièvre élevée, maux de tête, douleurs musculaires, douleurs articulaires, éruptions cutanées.
    Traitement conventionnel : Doxycycline, Clarithromycine, NTZ.
    Traitement phytothérapie : Tangarana, Banderol, Stevia
  • Ehrlichia / Anaplasma :

    L’ehrlichiose, nouvellement renommée anaplasmose, est causée par une bactérie ressemblant aux Rickettsia. Les espèces les plus connues sont : Ehrlichia canis, Ehrlichia equi, Ehrlichia chaffeensis, Ehrlichia phagocytophilia.

    Ehrlichia bactérie de la Maladie de Lyme

    Symptômes : fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, leucopénie et thrombopénie, augmentation des transaminases, augmentation du volume de la rate ;
    Traitement conventionnel : Doxycycline, Rifampicine, NTZ.
    Traitement phytothérapie : Banderol, Serrapeptase

  • Chlamydia :

    Comme les Rickettsia, ces bactéries sont intra-érythrocytaires et sont responsables de diverses maladies chez l’homme comme l’animal. L’infection est sexuellement transmissible.
    Symptômes : pas toujours déclarés, ils sont surtout au niveau des organes génitaux : miction douloureuse, brûlures, fièvre, suppuration, angines à répétition…
    Traitement conventionnel: Azithromycine, Doxycycline, NTZ.
    Traitement phytothérapie : Tangarana, Banderol, Barberry

  • Mycoplasma :

    Certaines espèces sont responsables d’infections génitales, d’autres espèces causent des infections des voies respiratoires.
    Symptômes : infections respiratoires, infections génitales, arthrites, poussées fébriles.
    Traitement conventionnel: Azythromycine, Doxycycline.
    Traitement naturel: Banderol, Barberry, Houttuynia

  • Entamoeba :

Entamoeba histolytica, E. dispar et E. hartmanii sont des amibes pathogènes qui infectent le gros intestin et peuvent se retrouver dans le sang en cas de Syndrôme de l’intestin poreux.

Symptômes : diarrhées, infections génitales, arthrites, poussées fébriles. Traitement : Metronidazole (Flagyl), Tinidazole (Fasigyne), NTZ.

  • Giardia : 

Giardia lamblia et Giardia intestinalis sont des protozoaires flagellés parasites de l’intestin grêle s’accrochant à la surface des villosités intestinales. Lors de leur passage dans le côlon ils se transforment en forme kystique, très résistante, et sont éliminés avec les selles.
Les Giardia provoquent une hyper perméabilité intestinale, et le passage des Giardia dans le sang à chaque inversion de la pression osmotique (après un repas).
Symptômes : diarrhées, crampes abdominales, difficultés à digérer, nausées et lourdeurs après repas, flatulences, ballonnements, perte de poids.
Traitement : Metronidazole (Flagyl), Tinidazole (Fasigyne), NTZ.

  • Helminthes (nématodes, cestodes, filaires…) :

    Ce sont des vers parasites gastro-intestinaux, mais ils peuvent être présents et vivants dans pratiquement toutes les parties de l’organisme : les poumons, le foie, l’estomac, le duodénum, l’œsophage, le cerveau, le sang, les tissus musculaires, la peau et même dans les yeux.

    Co infection de Lyme

    Symptômes : allergies à de nombreux types d’aliments, anémie (taux anormalement bas de globules rouges), ballonnements, selles sanglantes, diarrhées fréquentes ou à l’inverse, constipation, symptômes de type grippaux tels que toux et enrouements, fièvre, selles nauséabondes (phénomène qui s’empire dans l’après midi et en soirée), gaz et crampes, démangeaisons anales, particulièrement le soir et la nuit, nausées, vomissements, perte de poids avec appétit décuplé, douleurs musculaires et articulaires, troubles du sommeil, fatigue chronique, syndrome de l’intestin irritable, dysfonctionnement immunitaire, baisse de la vision.
    Traitement conventionnel: Albendazole, NTZ.
    Traitement naturel : Enula, Mapalo

Traitement proposé par le Dr COWDEN pour les infections liées à des parasites intestinaux

NB: infections et conditions chroniques

Dr Garth Nicolson, PhD, bien connu dans la communauté de Lyme pour son étude des infections intracellulaires chroniques, a identifié une variété d’infections présentes dans des conditions chroniques courantes :
Symptômes identifiés Infections fréquemment trouvées:
Sclérose latérale amyotrophique (ALS) : Mycoplasma fermentans (et d’autres espèces), Borrelia burgdorferi, HHV6, Chlamydia
Scélose en plaque (MS):  Chlamydia pneumoniae, Mycoplasma species, Borrelia burgdorferi, HHV6 
Troubles du spectre autistique:  Mycoplasma fermentans (et d’autres espèces),
Maladie d’Alzheimer : Chlamydia pneumoniae, Borrelia burgdorferi, HSV1 et d’autres virus de l’Herpes
Maladie de Parkinson:  Helicobacter pylori, coronavirus, Mycoplasma species
Syndrome de fatigue Chronique:  Mycoplasma pneumoniae (et d’autres espèces), Chlamydia pneumoniae, Borrelia

REFERENCES UTILES
Etat des lieux présenté par le Docteur Richard Horowitz (NYC, USA, membre de l’International Lyme Disease Association ). Traduction de Judith Albertat.

 

OU TROUVER LES PRODUITS EN FRANCE POUR TRAITER LES CO INFECTIONS

Vous pouvez trouver les produits ici pour traiter les co infections. Envoi rapide et soigné.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top